NIMES LASALLIEN : site officiel du club de foot de NIMES - footeo

Histoire & Palmarès

C'est en 1964 que le club fut créé à l'initiative de Bernard Fabre, alors professeur d'éducation physique au collège de La Salle.

C'est sous l'égide de l'Amicale des Anciens Élèves du collège, avec Ernest Ducros comme président, qu'une équipe seniors, essentiellement composée d'anciens élèves, fut engagée dans le championnat Nîmes-Ville, qui se disputait le dimanche matin.

Dès l'année suivante, le Club Olympique Lasallien prend son autonomie, avec son propre président : Maurice Hugon.
A cette époque là, le COL était propriétaire se son terrain de foot. Toutes nos rencontres se déroulaient sur un stade, aujourd'hui disparu, situé au croisement du chemin des Canaux et de la route d'Arles. Plus qu'un terrain, c'était surtout un champ : pas d'eau, pas d'électricité ! Ce terrain appartenait aux Frères des Ecoles Chrétiennes qui  le vendirent par la suite.
Cette première période verra le club se développer, avec la création d'une deuxième équipe seniors et, lors de la saison 1967/68, la création des cadets, première équipe jeunes (à noter que dans cette équipe figurait en arrière droit Patrice Mantoux, l'actuel président).

Le début des années 70 verra, sous l'impulsion de Bernard Fabre, le club se développer d'une façon étonnante. En effet, au-delà du développement de la section foot avec d'autres équipes jeunes (minimes et juniors), le club voit se multiplier les sections sportives telles que le handball (qui accéda à la Nationale 3), le volley, le judo, le cyclisme, le tennis de table, l'escrime, la spéléo. Mais également des sections culturelles : la photographie, la musique (guitare et mélodica), l'électronique. Le club change d'ailleurs de nom et s'appelle le Club Olympique Lasallien Culturo Sportif (COLCS).  Henri Clary assure la présidence.

En 1975, sous l'impulsion du nouveau président Dominique Folcher, CPE du Collège, fut créé le Tournoi National Poussins. La première édition eut lieu sur le fameux stade du COL sur la route d'Arles, et ce, jusqu'en 1981. Dix ans plus tard, ce tournoi est déjà une grande manifestation et réunit plus de 1 000 joueurs. En 1988, Dominique Folcher passe la main pour l'organisation du tournoi à Philippe Michel.

Entre-temps, le club se recentre sur le football et les sections annexes disparaissent les unes après les autres. Le handball prendra, quelques années durant son autonomie avant de disparaître, la spéléo garde encore une petite existence et l'escrime fonctionne toujours sous le sigle COLA.
Jean-Marc Soulas, alors professeur d'EPS au collège de la Salle, assure à son tour  la présidence. Le club prend alors une nouvelle direction avec un développement du football : inscription des seniors en championnat Gard-Lozère, création d'une école du football, création de tous les échelons d'équipes de jeunes. Avec ce technicien du football à la tête du club, la progression du niveau football ne se fit pas attendre.

Jean Malaval accède à son tour à la tête du club et, sous sa présidence, le club continua sa progression en installant toutes les équipes de jeunes dans les championnats régionaux de la ligue Languedoc-Roussillon.

Au milieu des années 80, le club fait une tentative de mixité avec la création d'une section féminine de handball avec des équipes jeunes (minimes et cadettes). Après trois saisons, l'expérience s'arrêta faute d'effectif suffisant.

Le  relais fut ensuite passé à Philippe Michel, qui gravit ainsi un à un tous les échelons dans le club, puisqu'il y signa sa première licence en tant que pupille.
Cette période permet au club de voir son équipe première seniors accéder au championnat régional (en DHR) pour la première fois de son histoire. Les structures  sont renforcées et le COL devient un des meilleurs clubs formateurs de la région.

Par la suite, Patrice Mantoux prend la présidence et l'assume toujours. Le club renforce sa volonté de formation en structurant son école de foot. Les seniors redescendent en championnat départemental. La cadence de la DHR et les besoins financiers que cela implique ne peuvent être assurés par le club. Le club connait un virage important : en effet le collège de la Salle ne souhaite plus héberger le siège du club après 45 ans de présence et de liens. Le club change de nom et devient le Nîmes Lasallien. Il s'installe en ville dans des locaux qu'il loue. Une autre ère démarre...

 

SOLIDARITÉ SÉNÉGAL

Vos enfants ont grandi, vous devez changer les équipements...

Ne les jetez pas s'ils sont encore en bon état !

Nous récupérons des crampons, chaussettes et protège-tibias pour en faire profiter les enfants et jeunes d'une école de foot au Sénégal.

A déposer au siège ou à remettre aux éducateurs.